Tous les articles par Paroisse Saint Bernard d'Olt

Pèlerinage à Rocamadour

Séjour à Rocamadour les 18 et 19 mars 2017 vu par les jeunes :

Nous sommes arrivés à l’Hospitalet vers 11h.
Pendant le trajet nous nous sommes présentés et nous avons chanté avec le groupe Domi and Co ; c’était plaisant.
Nous sommes allés visiter le bourg et avons fait une célébration avec le Père Aurélien, puis nous avons été pique-niquer.
Nous avons fait de la marche à pied  tout en chantant jusqu’à Rocamadour où nous avons gravi les 216 marches.
Super  visite guidée grâce à notre guide Geneviève. Le Père Aurélien a célébré une messe dans la chapelle de la Vierge noire qui nous a beaucoup émus.
Après toutes ces émotions, nous sommes rentrés à Gramat poser nos bagages dans le couvent où nous avons pris les repas.
Une fois nos ventres pleins, nous sommes retournés à Rocamadour pour une procession aux flambeaux ; c’était un moment agréable.

 jeunes de Saint Bernard d'Olt
Rocamadour , retraite aux flambeaux

Le lendemain, nous sommes repartis à Rocamadour pour une visite libre puis à 11 h nous avons assisté à  messe.
Après le repas de midi, nous avons fait deux groupes : les jeunes et les moins jeunes. Nous avons mimé la chanson « regarde l’étoile » pendant que l’autre groupe faisait un bilan du séjour. C’était très amusant et cela a créé des liens
Tous les jeunes et moins jeunes sont ravis de leur séjour et ont hâte de recommencer !

Dans les pas de Domi n’co

 

Notre groupe est reparti en ce début d’année 2017 sur les routes pour chanter et partager sa foi.
C’est surtout au profit de l’opération Orange de Sr Emmanuelle que Domi n’Co a animé deux concerts  : l’un à Palmas lors d’une soirée « bol de riz », l’autre à Nègrepelisse dans le Tarn et Garonne, invités par l’école Ste Thérèse (où enseigne Séverine, membre du groupe). Nous avons eu un temps d’échange avec tous les enfants de l’école (une centaine, du CP au CM2) et en fin d’après-midi nous retrouvions les parents à l’église de Nègrepelisse ; un concert bien animé puisque les enfants nous accompagnaient pour 2 ou 3 chansons et clôturaient avec nous cette journée par « Couleur orange »,composée par notre groupe,  avec une indéniable conviction !

Nous profitions d’être à Nègrepelisse pour tenir notre assemblée générale puisque nous sommes aussi unis par cette association « Domi n’Co, ménestrels de l’évangile » depuis 2007 !
Sans refermer les valises, nous repartions à Rocamadour avec, c’est une première, avec les deux paroisses, ND des Causses et St Bernard d’Olt (dont 12 jeunes ) pour un pèlerinage des familles (jeunes , parents et grands-parents !) Et la guitare n’a pas chômé ! Dans le car, lors des célébrations , de la procession aux flambeaux , les chants à Marie se succédaient, avec en prime, une rencontre improvisée, avec un groupe de 65 pèlerins de St Jacques qui ont repris « En pèlerins » avec notre groupe familial ! Avec les jeunes , nous avons pu enfin préparer le mime d’une chanson , applaudi chaleureusement par tous les parents !
Domi n’Co poursuit  par ailleurs l’enregistrement de ses nouvelles chansons et vous donne rendez-vous   le  16  mai prochain à Bertholène pour une rencontre avec Sr Sara (remplaçante de Sr Emmanuelle en Egypte)

Pour tout contact avec le groupe :

M et D. Bouillon 4 Lot de Labro 12500 ESPALION tél : 0565481448

Notre site : www.domi-nco.fr

 

Des jeunes à Taizé

Raphaëlle une jeune de la paroisse Saint Bernard d’Olt est partie  avec d’autres jeunes du diocèse à Taizé.   Aujourd’hui elle  témoigne de ce qu’elle a vécu .

Taizé  ? Comment dire…

On arrive dans un village (perdu)…

Plein de jeunes, plein de monde, de tous horizons. Et tout de suite, on est accueilli, reconnu, adopté, comme dans une grande famille où tout le monde semble se connaitre depuis longtemps. On s’accepte tel qu’on est, on peut échanger nos histoires de vie sans avoir peur du jugement de l’autre.

Le séjour est rythmé par des temps de prière,

de rencontre-partage,

des taches ménagères par tous et pour le confort de tous, tout ça dans la joie et la bonne humeur, tout au long de la semaine

Des temps de détente avec jeux et promenades permettent d’approfondir les relations nouvelles.

De tout cela nait un grand espoir, de sentir que nous ne sommes pas seuls dans notre foi.

Je conseille cette expérience magnifique à tous les jeunes en quête de fraternité.

J’y retournerai…

Raphaëlle PITON

Frère Roger fondateur de la communauté de Taizé  disait :
« Depuis ma jeunesse, je pense que jamais ne m’a quitté l’intuition qu’une vie de communauté pouvait être un signe que Dieu est amour, et amour seulement.
Peu à peu montait en moi la conviction qu’il était essentiel de créer une communauté avec des hommes décidés à donner toute leur vie, et qui cherchent à se comprendre et à se réconcilier toujours : une communauté où la bonté du cœur et la simplicité seraient au centre de tout. »

(Frère Roger, Dieu ne peut qu’aimer, p. 40)