Archives de catégorie : Actus

Détail des manifestations qui ont eu lieu ou qui sont en cours sur la paroisse.

Horaires des messes

Samedi 24Juillet : Sainte Christine

15 h 30 : Mariage d’Andrick COULON et Cécilia JOUGE à St Côme
18 h 00 : Concert à Espalion
18 h 30 : Messe à St Côme

Dimanche 25Juillet : 17ème Dimanche du temps ordinaire. Saint Jacques

10 h 00 : Messe à Lassouts (messe de la fête de Saint Jacques)
10 h30 : Messe à Saint Chély
Baptême d’Amandine et Martin CAVALIE
10 h 30 : Messe à Espalion
Messe sépulture de Denise GALIBERT
Messe anniversaire de Raymonde RAMES
Intention pour Julus PATERS et la famille Eugène COULET
Après la messe :
Baptême de Lou ANDRE, Maïlys et Lisa ABRIOL
20 h 00 : à St Côme, concert spirituel
Béatrice GABRIELS (piano) et Françoise ALBOUY (voix) Continuer la lecture de Horaires des messes

Unis par la prière avec le Père Jean-Luc Barrié.

J’ai été ordonné prêtre le 22 juin 1986 à Decazeville. Jusqu’à présent nous ne fêtions que les 25 et 50 ans mais Mgr François Fonlupt a voulu que nous marquions aussi les 35. Alors à l’occasion de cet anniversaire je voudrais, dans un premier temps, rendre grâce au Seigneur pour ces trente cinq années qui ont été d’une richesse que je ne pouvais imaginer à l’époque. Ma vie fut plus belle et plus grande que tout ce dont j’avais rêver. Ces années n’ont rien d’exceptionnel mais, pour le médiocre que je suis, elles ont été au-delà de toutes mes espérances. Bien entendu, il y a eu des croix, mais Dieu ne m’a jamais laissé seul pour les porter et m’a permis de les dépasser. Merci Seigneur !
Merci à mes parents et grands-parents auprès de qui j’ai fait la rencontre de Dieu. Merci à mes proches et mes amis qui m’ont soutenu tout au long de ces années. Merci aux prêtres qui m’ont formé et accompagné, que ce soit ceux rencontrés dans ma jeunesse, les professeurs du séminaire, les prêtres des paroisses où j’ai fait mes stages, ainsi que mes première années de ministère. Ils m’ont appris, par leur exemple, l’Église du Concile Vatican II, une Église à l’écoute de l’Esprit Saint qui parle en toute personne même hors de ses frontières. Une Église attentive à la vie des hommes et femmes de ce temps. Une Église ouverte, miséricordieuse, accueillante, ni moraliste, ni dogmatique. Une Église qui écoute avant de parler, qui écoute pour apprendre le langage de l’autre afin de lui annoncer l’Évangile avec ses mots à lui. Une Église qui écoute ce que l’Esprit Saint lui dit à travers la vie du monde. Une Église pour les pauvres et les petits, les publicains et les prostituées, les boiteux, les aveugles, les lépreux de ce temps. (Malades, handicapés, précaires, chômeurs, immigrés, sans papiers, jeunes à la dérive, divorcés remariés, homosexuel et autres pauvres et exclus ou méprisés d’aujourd’hui). Cette Église a été portée, entre autre, par les mouvements d’Action Catholique dans lesquels j’ai beaucoup appris et vu l’œuvre merveilleuse de l’Esprit Saint dans le cœur d’enfants, de jeunes et d’adultes.
Je veux remercier aussi les évêques qui m’ont fait confiance. Je connais mes limites et je trouve qu’ils ont fait preuve d’audace et même de témérité en me confiant certaines responsabilités.
Un très grand merci à tous les laïcs rencontrés durant ces trente cinq années. Ils m’ont donné, chacune, chacun, de voir en eux un visage singulier du Christ, ils m’ont appris mon ministère, ils ont nourri ma prière, ils ont accepté mes limites, ils ont pardonné mes faiblesses, nous avons vécu une collaboration, une communion riche et épanouissante.
Pardon à tous ceux que j’ai blessé ou déçu, par mes maladresses, mes colères et impatiences.

Continuer la lecture de Unis par la prière avec le Père Jean-Luc Barrié.

Journée mondiale des malades et dimanche de la santé

Tout le monde te cherche !

La maladie et la souffrance peuvent parfois bouleverser nos vies ou celles de nos proches: pour nous encourager à donner de notre temps, soutenir les malades, être attentif à leurs besoins, une journée mondiale des malades, créée en 1992 par le Pape Jean-Paul II, est célébrée chaque année, le 11 février, jour de la fête de Notre-Dame de Lourdes.

Avoir le souci des malades!

Les malades se sentent très rapidement mis à part de la vie des bien portants, c’est pourquoi les liens de solidarité, et tout ce qui permet aux personnes atteintes de maladie de se sentir écoutées, reconnues est extrêmement important. Bien que cette journée ait un sens tout particulier pour les Chrétiens, il n’est pas nécessaire d’avoir des convictions religieuses pour apporter son aide et sa compassion à des personnes souffrantes, un petit geste suffit !

Message du Pape François pour la journée 2020

Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai » (Mt 11,28).
Les paroles que Jésus prononce indiquent le mystérieux chemin de la grâce qui se révèle aux simples et qui offre un soulagement à ceux qui peinent et qui sont fatigués.


La Journée mondiale du malade est anticipée dans les diocèses français en un Dimanche de la Santé, qui aura lieu cette année le 7 février 2021, pour rappeler que l’accompagnement des personnes souffrantes et la préservation du don de santé sont des priorités évangéliques

lire la suite

Livret pour préparer cette journée

 

Prière

Tout le monde Te cherche Seigneur, Particulièrement dans les évènements tragiques qui abiment nos vies, les bouleversent, les malmènent. Tout le monde Te cherche.
Où es-Tu ? Es-Tu un Dieu lointain ? Indifférent à ce qui nous blesse ?

En Jésus, Tu t’es fait proche de chacun. En Lui Tu as souffert ce que nous souffrons. Alors, aide-moi à croire, aide-nous à croire que Tu es le Dieu présent au tout de nos vies. Et que Toi-aussi, sans Te lasser, Tu nous cherches.

Chantal Lavoillotte

“Les états généraux de la bioéthique”

Le projet de loi relatif à la bioéthique va être débattu en 2ème lecture au Sénat dans les jours qui viennent : à partir du 19 janvier en commission puis, début février, en séance plénière.

Le groupe ‘Bioéthique’ de la Conférence des évêques de France, présidé par Mgr d’Ornellas, nous aide depuis des mois à être attentifs à ces débat, et nous alerte sur les évolutions apportées par le législateur. Des propositions locales nous ont également étaient faites. Le projet de loi relatif à la bioéthique s’éloigne encore davantage, dans son état actuel, du respect de la personne humaine : allongement du délai légal de l’avortement, organisation de la privation du père avec un “droit à l’enfant”, élargissement des autorisations de recherche sur l’embryon humain.

Dans l’Aveyron…

Lettre de Mgr Fonlupt aux prêtres, le 11 janvier 2021

Le projet de loi relatif à la bioéthique… (lire la suite)

(…) Je souhaite que le vendredi 5 février soit pour tous ceux et celles qui voudront s’yn associer, une journée de réflexion, de jeûne et de prière. J’invite chaque doyenné à indiquer un lieu et un temps de prière. Une proposition élaborée par l’équipe “bioéthique” du diocèse est disponible (à télécharger ici).

Mgr François Fonlupt, le 11 janvier 2021

Face à cela l’église nous propose un jeûne accompagné par la prière les vendredi 15 , 22, 29 janvier et  5 février.

Toutes les actualités sur la bioéthique en cliquant sur le visuel 

Proposition de Mgr d’Ornellas Proposition de 4 vendredis  de jeûne et de prière A télécharger

 

Vendredi 22 janvier 2021

« Jésus gravit la montagne, et il appela ceux qu’il voulait. Ils vinrent auprès de lui, et il en institua douze pour qu’ils soient avec lui et pour les envoyer proclamer la Bonne Nouvelle. » (Marc 3,13-14)

Trois intentions de prière

  • Rendons grâce à Dieu le Créateur pour celles et ceux qui témoignent humblement de la beauté de sa créature humaine en l’accueillant et en l’accompagnant avec amour.
  • Supplions Dieu pour qu’il nous convertisse en nous prenant auprès de Lui, et nous donne le courage de vivre en accord avec notre foi grâce à laquelle nous voyons l’image de Dieu en tout être humain.
  • Prions pour les hommes et les femmes qui expérimentent durement leurs fragilités et leurs limites.

Pour aller plus loin

Vendredi 29 janvier

« Jésus disait aux foules : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. »»  (Marc 4,26-28)

Trois intentions de prière 

  • Rendons grâce à Dieu pour le don de chaque vie humaine, parfois si fragilisée, dont la croissance est toujours pleine de promesses.
  • Supplions Dieu pour que le règne de l’amour nous rende créatifs afin que toute vie humaine soit accueillie et accompagnée, de sa conception jusqu’à sa mort naturelle.
  • Prions pour les hommes et les femmes qui ignorent la dignité de leur humanité et qui succombent à la séduction des techniques.

Pour aller plus loin

Vendredi 5 février 2021

« Que demeure l’amour fraternel ! N’oubliez pas l’hospitalité : elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges… Que votre conduite ne soit pas inspirée par l’amour de l’argent : contentez-vous de ce que vous avez, car Dieu lui-même a dit :  »Jamais je ne te lâcherai, jamais je ne t’abandonnerai». » (Hébreux 13,1-2.5)

Trois intentions de prière

  • Rendons grâce à Dieu pour sa tendresse, Lui qui n’abandonne personne et se tient proche de ceux qui l’invoquent.
  • Supplions Dieu pour qu’il nous délivre de l’individualisme, le « virus » dont nous avons besoin d’être purifiés afin que la fraternité soit consolidée.
  • Prions pour que les hommes et les femmes engagés en politique ne cèdent pas aux sirènes du marché mais soient guidés par le souci du« bien commun».

La bioéthique ? en savoir plus avec KTO

Pour approfondir

Église et bioéthique

L’Église a toujours été présente aux débats qui touchent, d’une façon ou d’une autre, à la dignité de la personne humaine. Cette présence est constitutive de sa mission au service de l’homme en tant que « route fondamentale de l’Église.[1] » Selon la belle expression du Concile Vatican II, « il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho[2] » dans le cœur des chrétiens. Bien des questions ont ainsi résonné dans le cœur de l’Église au fil des siècles, telle la « question sociale » du XIXème siècle qui a conduit Léon XIII à publier l’encyclique Rerum novarum (1891), véritable acte fondateur de la Doctrine sociale de l’Église. lire la suite

Dimanche 10 janvier : Remise de la lettre pastorale

Notre Évêque, François Fonlupt, a choisi ce dimanche 10 janvier,  “jour de fête du Baptême du Seigneur,”   pour promulguer sa seconde lettre pastorale, intitulée :

«  Levez les yeux  et regardez,
les champs sont blancs pour la moisson ». Continuer la lecture de Dimanche 10 janvier : Remise de la lettre pastorale