Archives de catégorie : Manifestations

Messe et bénédiction de la croix du village de Vinnac

Après une restauration des plus réussies, la croix au cœur du petit village de Vinnac trône à nouveau sur son socle. C’était l’occasion rêvée de fêter le travail accompli. Aussi, sous l’impulsion de Madeleine Alazard, entourée de ses voisins, les réjouissances avaient lieu le samedi 30 juin.

Église Saint-Blaise.
Vinnac

A 10h30, les cloches de l’église résonnaient pour inviter les paroissiens des villages alentours à participer à la messe célébrée par le Père Jean-Luc Barrié. L’office religieux rassemblait de nombreuses personnes venues des commune de Coubisou, Estaing et Espalion ; on notait aussi la présence des maires Jean Pradalier (Estaing) et Bernadette Azémar (Coubisou). De jeunes enfants — Pauline, Nathan, Paulin, Yaël et Gabin — prenaient part à la célébration, préparée par le relais paroissial Coubisou et Vinnac, dont la liturgie du jour portait bien entendu sur la croix et sa signification.

Procession

A l’issue de la messe, c’est en procession, à la suite du Père Barrié et des servants d’autel, que l’assemblée rejoignait la place du village. Entouré des enfants et sous un soleil radieux, le Père Barrié bénissait la croix. Chants et prières accompagnaient cette belle fête religieuse.

Un moment de partage rassemblait ensuite tout le monde sur le parvis de l’église autour du verre de l’amitié avec Fest’aing, jus de fruits et petites gourmandises maison. C’était l’occasion de remercier et de féliciter les acteurs de cette restauration : le menuisier Roger Costes et le peintre Daniel Valdenaire.

Aujourd’hui, le hameau de Vinnac a retrouvé sa croix restaurée dans son intégralité et les habitants ne sont pas peu fiers de cette initiative qui permet aussi la sauvegarde du petit patrimoine.

Ce jour-là à Vinnac, c’était plus qu’une bénédiction, c’était l’occasion pour les habitants de la région de se retrouver et de partager un moment en toute convivialité comme on les aime dans nos villages ruraux.

VinhacQue les protagonistes de cette belle manifestation en soient chaleureusement remerciés. C’était tout simplement réussi !

E. M.

 

JMJ à Cracovia

Des jeunes qui étaient  allés à Cracovie ont lancé une invitation  pour nous faire partager les dernières Journées Mondiales de la Jeunesse.  C’est ainsi que  Adeline et Lauriane nous ont présenté un film réalisé par les JMJistes de l’Aveyron.

Durant leur séjour ils étaient accompagnés par  les pères Aurélien,  Marek, Christophe Battut, et Frère Philippe. Monseigneur Fontlup les y avait rejoints.

 Le film nous montre beaucoup de joie et d’enthousiasme. Au début  les familles polonaises qui les recevaient leur ont fait découvrir leur culture. Puis ce fut le grand rassemblement  avec concerts catéchèses, célébrations et avec des moments forts comme  la veillée de prière avec le pape….

Ce qui les  a aussi marqué  c’est le discours du pape avec la parabole du divan. « Il existe une autre paralysie que celle causée par la peur  celle qui arrive lorsqu’on confond le bonheur avec un canapé. Un canapé moderne et confortable qui nous met à l’abri de toute forme de douleur, qui nous fasse rester à la maison sans se fatiguer ni s’inquiéter, et qui est le danger qui peut le plus ruiner la jeunesse.  Les jeunes qui confondent le bonheur avec un canapé  deviennent endormis et abrutis tandis que d’autres, plus éveillés (mais pas les meilleurs), décident de l’avenir pour nous. »

Quelques chiffres :

35 000 Français inscrits aux JMJ de Cracovie
On estime la participation entre 2,5 et 3 millions issus de 187 pays.

A la fin de la messe d’envoi le pape a annoncé que les prochaines JMJ se dérouleront  à Panama.

Pour ceux qui n’ont pas pu venir il ne vous reste plus qu’a cliquer sur la flèche .

 

A la suite du film nous nous sommes retrouvés pour continuer à échanger autour du verre de l’amitié et de spécialités vietnamiennes apportées par Joseph de la Joie, séminariste en résidence actuellement au couvent de Malet .

 

 

 

 

« Le temps de Compostelle », un film documentaire de l’Hospitalité Saint Jacques.

C’est un public varié et curieux qui s’est déplacé le dimanche 8 avril pour visionner ce film. Léonard et Elisabeth Tandeau de Marsac, de l’Hospitalité Saint Jacques, ont présenté d’abord la genèse de sa réalisation (janvier 2017).  Louis, leur fils aîné, technicien du son, a voulu tenter l’aventure avec d’autres jeunes, caméraman, musiciens, vidéastes… Ces « trentenaires », jeunes professionnels,  ont réalisé ce film comme le ferait un peintre impressionniste, par petites touches et laissant découvrir peu à peu le voile du mystère de ce pèlerinage de transformation intérieure et de découverte de l’autre, sinon de l’Autre… A la suite de la projection, les spectateurs ont pu livrer leurs impressions et poser toutes les questions suscitées par ce film.

Et pour ceux qui n’ont pas pu venir vous pouvez le visionner en cliquant sur le YouTube ci dessous.

Cette séance se poursuivait par la rencontre avec Denis Louviot, l’auteur du livre « le temps de Compostelle, un chemin de signes et de traces » : pèlerin de Compostelle, hospitalier à l’Hospitalité Saint Jacques puis responsable de l’aumônerie de l’hôpital d’Espalion jusqu’en 2014.

 

 

Ce livre est la compilation de nombreuses histoires merveilleuses vécues par les marcheurs et confiées, lors de leur hébergement,  à l’Hospitalité Saint Jacques depuis 25 ans.  Modeste mais précieuse contribution au trésor patrimonial spirituel du chemin de Saint Jacques, ce livre, rédigé par Denis Louviot, est un très joli livre-recueil,  d’autant plus qu’il est illustré par Marie, graphiste, une des filles de Léonard et Elisabeth. C’est avec joie que le public a pu faire dédicacer ce livre par l’auteur.

Si vous regrettez de ne pas l’avoir encore acquis, vous pouvez le trouver en librairie. (Éditions Saint-Léger)

Puis certains se  retrouvaient à la salle paroissiale où l’hospitalité Saint Jacques avait prévu un gouter.

Un moment convivial où l’on pouvait continuer à échanger sur le livre et où les plus jeunes jouaient sérieusement le rôle d’hôtesse d’accueil.