Mot de Jean Claude Fontanier aux prêtres

Père Michel Tassier, Père Aurélien de Boussiers

Voici bientôt 4 ans, c’était en septembre 2013, vous avez été nommés par notre évêque, François Fonlupt, Père Michel, curé de la paroisse Saint-Bernard d’Olt  et Père Aurélien curé de la paroisse Notre Dame des Causses et Prêtre coopérateur pour Saint-Bernard d’Olt.

Aujourd’hui, c’est une nouvelle étape pour vous et pour nous ; vous allez quitter notre paroisse pour d’autres horizons et d’autres missions.

Père Michel et Père Aurélien vous aurez été un peu à la charnière entre l’ancienne et la nouvelle  organisation paroissiale ; chacun en fonction de vos missions, par votre action, votre dévouement, vos paroles, vos encouragements, vous avez contribué à nous faire découvrir le chemin de l’évangile dans une nouvelle façon de vivre l’Eglise d’aujourd’hui.

Quatre ans c’est court, mais pendant ce temps, vous nous avez fait parcourir ensemble un chemin de transformation important pour notre paroisse. Comme le monde, l’Eglise avance et vous nous avez aidés à approfondir et à vivre notre dimension de baptisés dans cette évolution, avec notamment :

La réorganisation de l’EAP ( Equipe d’Animation Paroissiale ) et du CPP ( conseil pastoral paroissial) composés de membres représentant la paroisse et dont la mission est d’assister les prêtres dans les tâches essentielles de la mission de l’Eglise, de participer à l’organisation de la vie de la paroisse et de porter des initiatives nouvelles.

Ce fut ensuite :

  • La mise en place des équipes de funérailles dans les divers relais
  • La dynamisation du service évangélique des malades
  • Le regroupement et l’accompagnement des relais paroissiaux dans quatre communautés de relais : Espalion, St-Côme, St-Chély, Estaing
  • L’accompagnement du Synode diocésain avec le soutien des diverses équipes sur la paroisse, synode qui a permis une réflexion approfondie sur l’Eglise de demain.

C’est aussi :

  • L’attention que vous avez toujours apportée à l’entretien des églises et à la bonne sonorisation des cérémonies
  • Le soutien aux divers mouvements d’église, tels le CCFD Terre Solidaire, les équipes du rosaire ou l’ACE (action Catholique des Enfants ) dont vous êtes, Père Aurélien, aumônier diocésain.

Père Michel, Père Aurélien, nous voulons ainsi vous remercier pour votre action dans la pastorale, la catéchèse et l’accompagnement des enfants et des jeunes pour les éveiller à la foi et à la vie chrétienne mais aussi de l’accompagnement des parents et des catéchistes. Les enfants, les jeunes, ce sont eux notre avenir et l’avenir de l’Eglise. Les éveiller à la foi, c’est éveiller leur âme à la connaissance et à la rencontre du christ et, par là, leur donner le sens de la rencontre et de l’amour de tous les hommes et de toutes les femmes du monde.

D’autre part vous avez su créer un renouveau, une nouvelle dynamique de l’ACE ( Action Catholique des Enfants ) avec notamment les Servants d’autel qui rendent par leur présence les cérémonies plus vivantes

Vous savez, par votre sens de l’écoute et vos paroles, montrer à notre jeunesse le chemin de Dieu et d’une vie chrétienne  en les invitant, avec l’aide indispensable des parents, à une vie spirituelle qui sera le ferment de leur vie d’adulte. Merci au nom des jeunes de notre paroisse.

Père Michel, Père Aurélien, nous voulons maintenant, au nom de toute la communauté paroissiale,  vous remercier pour votre ministère de prêtre, et je voudrais vous lire une phrase du Père Guy Gilbert, le prêtre des loubards, qui écrit dans un de ses livres : « Je suis prêtre d’abord. Ma mission est spirituelle avant tout. Toute mon action éducative est sous-tendue par cette mission que l’Eglise m’a confiée : annoncer à toute personne, et d’abord par ma vie, la Bonne Nouvelle du Christ. »

Oui merci pour votre action, vos paroles, vos encouragements, votre dévouement, votre vie de prêtre ; merci pour l’accueil que vous réservez à chacun, pour les visites des familles et des malades, pour votre sens de la rencontre et votre écoute ; dans un monde où nous avons tendance à dire que rien ne va plus, un monde de plus en plus difficile et matérialiste, mais cependant un monde de plus en plus en recherche de sens et de spiritualité, merci de ne jamais vous décourager et de toujours nous montrer votre regard de foi et d’espérance, qui, comme nous le dit le Pape François, dans son exhortation apostolique « la joie de l’Evangile » est capable de reconnaitre la lumière que l’Esprit Saint répand toujours dans l’obscurité, de voir que l’eau peut être changée en vin  et de découvrir le grain de blé qui grandit au milieu de l’ivraie.

Père Michel, après quelques problèmes de santé, vous allez prendre un peu de repos à Salmiech, mais je pense que là aussi vous ne resterez pas inactif, l’Eglise ayant aujourd’hui besoin de tous ses prêtres, même lorsqu’ils prennent un peu de l’âge. Je pense que dans la vie de l’Eglise le mot  « retraite » n’a pas le même sens que dans la vie laïque.

Père Aurélien, vous avez été nommé curé de la paroisse Saint-Marc des Causses à Laissac et prêtre coopérateur sur les paroisses Saint-Jean des sources de Sévérac et Notre Dame des 3 horizons de Saint-Geniez d’Olt. Là aussi un vaste territoire, cette dernière paroisse s’étendant jusque sur l’Aubrac à la Croix de la Rode. Et puis vous allez arriver dans une paroisse qui va vivre un renouveau certain avec l’ouverture d’un collège de l’enseignement catholique et votre dynamisme  dans l’accompagnement des jeunes y trouvera tout son sens.

Père Michel, Père Aurélien, c’est malgré tout avec un petit pincement au cœur que nous vous voyons vous éloigner ; le changement est toujours un peu douloureux ,mais vous nous avez confortés dans la confiance en l’Esprit Saint et en l’Eglise ; alors en ce jour, nous voulons tout simplement vous dire encore une fois merci Père Michel, merci Père Aurélien et vous souhaiter une bonne adaptation dans votre nouveau ministère et nous souhaiter à nous de savoir toujours rester des disciples du christ  en devenant encore plus des missionnaires de la Bonne Nouvelle de l’Evangile. Merci et au revoir.

Photo souvenir dans la sacristie, des servants d’autel avec les prêtres.

Espalion : Saint Pierre de Bessuejouls, le Monastère,Coubisou, Vinnac, Le Cayrol, Anglars, Saint Chély : Salgues, Condom d’Aubrac, Bonnefon Saint Côme d’Olt : Castelnau de Mandailles, Lassouts Estaing : Sébrazac, Trèdou, Saint Geniez des Ers, Le Nayrac