Liturgie

Compte rendu de la réunion sur la liturgie avec le Père Barrié

D’abord, passer les ¾ du temps à partager la Parole de Dieu : on lit les textes et on se demande : « qu’est ce que cette Parole me dit ?… échanger largement entre nous (le but n’est pas de Préparer Liturgie mais bien de  SE PREPARER pour cette liturgie !…) C’est-à-dire : PREPARER-NOTRE-CŒUR !!!

Si, dans une église 5 ou 6 personnes se laissent travailler par la Parole, elles vont porter la Communauté (il ne s’agit pas de Faire mais de se laisser faire !)                                                                                                                                                                                                                2.   La Parole n’est pas « figée » car grâce à elle, on découvre toujours des choses nouvelles, grâce à notre actualité (la nôtre, et celle du monde dans lequel nous vivons : nous devrions préparer avec d’une main les textes et les supports (Prions en Eglise, Signe etc…) et de l’autre le journal de la semaine ainsi que notre propre vécu… la richesse de ces groupes de partage, est que les mots résonnent différemment en chacun d’entre nous c’est ce qui nous permet de comprendre que l’Esprit TRAVAILLE et fait ce qu’il veut en chacun et en tous… Il n’est pas question de tout « comprendre » mais de laisser la PAROLE nous parler et savoir s’arrêter sur ce que nous « comprenons » ce qui éclaire peu à peu les mots plus « compliqués » que nous avions plus de mal à « comprendre » dans un premier temps… (méfions-nous beaucoup de l’intellectualisme !)

  • PRIERE UNIVERSELLE

Au bout de ces ¾ d’heure de partage de la Parole, nous arrivons tout naturellement à une proposition de prière universelle, découverte peu à peu au cours de nos entretiens  ¼ d’heure suffit pour aborder les 4 ou 5 thèmes de la PU (il n’est pas nécessaire de la rédiger ensemble, le principal est de savoir pour quoi on veut prier … la formulation viendra d’elle-même)

→ Plus les intentions sont courtes, mieux c’est et … →à intention courte… refrain COURT !

Attention : n’oublions pas de prier pour des personnes et non pas pour des généralités (on ne prie pas pour la Paix, mais pour des hommes et des femmes qui vivent sous les bombes à l’autre bout du monde… On ne prie pas pour la Justice, mais pour des personnes précises qui souffrent d’injustice !

→La prière ne se limite pas à notre diocèse mais elle s’élargit au monde entier

→Il n’est pas nécessaire de trop prolonger les « silences » entre les intentions

Les intention proposées par les supports habituels (Prions en Eglise , Magnificat ou autre) ne sont pas toujours appropriées car des évènements nouveaux se sont souvent produit depuis leur rédaction. Bien y veiller ! (habituellement, on aborde des intentions : 1. Pour le monde  – 2. Pour l’Eglise – 3.pour les pauvres et les malades – 4. Pour les responsables politiques et parfois une autre plus adaptée aux préoccupations du moment (rentrée scolaire, catéchisme, agriculteurs, pour la fête du village ou le voyage du Pape etc…)

  • MOT D’ACCUEIL

Il n’est pas du tout indispensable !!! On peut souhaiter la BIENVENUE à tous (en période estivale on peut souhaiter la bienvenue en différentes langues !) mais ce n’est surtout pas la reprise des paroles des textes de la messe… (C’est le prêtre qui va s’en occuper pendant l’homélie), ça peut être l’occasion de faire une annonce ou de présenter une intention… mais il ne faut pas faire une obligation d’un mot d’accueil… !

3. LECTURES

les « monitions » ou introductions aux diverses lectures et actes liturgiques ne sont pas nécessaires non plus (comme pour le mot d’accueil).

  • Animation – chants – chorale:

Les chants ne sont pas nécessairement abordés dans ces réunions de préparation, C’est l’animateur ou animatrice qui choisit en fonction des textes du jour (ils peuvent éventuellement être proposés à l’avance à l‘équipe) Sylvie Cazelles (des chœurs diocésains) va venir prochainement proposer un répertoire de chants à travailler en paroisse et nous faire une formation qui nous permettra de reprendre les répétitions. (ex d’habitude à corriger : l’Alléluia : ce mot seul suffit, c’est un cri ! …Il n’est pas besoin d’y ajouter un texte !)

Marie Anne Miquel

 

Espalion : Saint Pierre de Bessuejouls, le Monastère,Coubisou, Vinnac, Le Cayrol, Anglars, Saint Chély : Salgues, Condom d’Aubrac, Bonnefon Saint Côme d’Olt : Castelnau de Mandailles, Lassouts Estaing : Sébrazac, Trèdou, Saint Geniez des Ers, Le Nayrac