Seuls les actes donnent crédibilité…

« Vous êtes le sel de la terre… vous êtes la lumière du monde. » Ces paroles de Jésus peuvent faire naitre en nos cœurs la juste  fierté d’être ses disciples mais comme nous le savons tous, il n’est pas loin entre la fierté et l’orgueil.
Les deux images prises par Jésus doivent nous mettre en garde. Le sel est précieux, il donne du gout, il relève les saveurs des aliments, mais s’il est surabondant il peut gâcher le plat et même le rendre immangeable. De même quand Jésus parle de lumière, il évoque la lampe que l’on met sur le lampadaire, à son époque la petite flamme d’une lampe à huile et non un spot de plusieurs centaines de Watt. Une lumière qui donne à voir et à reconnaitre, qui éclaire, qui rassure mais qui n’ébloui pas.
Jésus nous invite donc à témoigner de notre foi sans peur ni fausse pudeur, en ne prenant pas le risque d’affadir son message, mais il veut que nous le fassions en évitant de choquer  ou de provoquer le rejet. Nous savons qu’il est des manières de parler de sa foi, d’afficher nos convictions, aussi justes soient-elles, qui peuvent heurter, et même faire fuir ceux à qui nous nous adressons.
Pour que le sel de notre témoignage ne  le rende pas immangeable, pour que la lumière de notre foi ne soit éblouissante au point d’obliger de détourner le regard, il nous faut surement une très grande attention à l’autre, à celui à qui nous nous adressons, le connaitre, l’avoir écouté, être assez proche de lui pour adapter la dose de sel et l’intensité de la lumière.
St Paul dans la deuxième lecture nous éclaire sur le sujet.  «  C’est dans la faiblesse, craintif et tout tremblant,  que je me suis présenté à vous. Mon langage, ma proclamation de l’Évangile, n’avaient rien d’un langage de sagesse qui veut convaincre. »
Avoir conscience de notre faiblesse, que nous ne vivons pas nous même  de manière exemplaire la Parole que nous annonçons ;  craindre et trembler de ne pas savoir témoigner, de ne pas trouver les mots et l’attitude justes et vrais ; ne pas chercher à convaincre mais simplement offrir, partager une expérience de la rencontre du Dieu de Jésus Christ. Voilà bien un chemin plein de sagesse que Paul nous offre et qui rejoint l’image du sel et de la lumière donnée par Jésus.
Nous voilà donc en recherche d’un équilibre, toujours fragile, entre oser dire, ne pas mettre sous le boisseau notre foi, et en même temps veiller à adapter notre témoignage aux personnes à qui nous nous adressons en cherchant la manière et le contenue qui pourra toucher leur cœur sans les effrayer ou les faire fuir.
Et n’oublions jamais la dernière phrase de Jésus dans cet évangile « alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »  Il ne nous invite pas au discours, aux explications, aux cours de théologie ou de morale, mais bien au témoignage dans les actes, « ce que vous faites de bien. » Seuls les actes donnent crédibilité aux paroles, ils sont seuls à pouvoir confirmer la justesse de nos dires. Témoigner c’est avant tout aimer, d’un amour à l’image de celui de notre Dieu, un amour plein de miséricorde, qui ne juge pas, mais qui est toujours bienveillant, qui voit ce qu’il y a de beau en l’autre et qui pardonne ce qui l’est moins. Un amour attentif aux attentes, aux besoins de l’autre, un amour qui reconnait ce que l’Esprit fait déjà dans son cœur.
Demandons au Seigneur d’être par nos paroles mais surtout par nos actes et attitudes le sel et la lumière pour tous ceux qu’il nous donne de rencontrer.

Horaires des messes

Février : Intentions de prière du Saint Père :
Pour les paroisses : “Prions pour que, en vivant une vraie communion, les paroisses soient de plus en plus des communautés de foi, de fraternité et d’accueil envers les plus démunis.”

Samedi 04 février : Ste Véronique

18 h 30 : Messe à Estaing

Dimanche 05 février : 5ème dimanche du temps
ordinaire

10 h 30 : Célébration de la parole à St Chély
10 h 30 : Messe à Espalion
Messe de sépulture de Manuel LOURENCO et
Geneviève RAUILHAC
Intention pour Jocelyne DELAUNAY, Mme SAHUGUET,
Thierry et André ALAZARD

Continuer la lecture de Horaires des messes

L’humilité, nous ne pouvons rien sans lui

« Cherchez l’humilité » nous dit le prophète Sophonie dans la première lecture. St Paul  écrit « ce qui est d’origine modeste, méprisé dans le monde, ce qui n’est pas, voilà ce que Dieu a choisi ».
Enfin  dans l’Evangile Jésus ouvre ses béatitudes par «  Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. »
La Parole de Dieu de ce dimanche focalise donc notre regard sur une vertu  l’humilité. Continuer la lecture de L’humilité, nous ne pouvons rien sans lui

Notre diversité est une richesse

Dans la deuxième lecture nous avons entendu St Paul dire aux chrétiens de Corinthe « qu’il n’y ait pas de division entre vous ». Une phrase qui tombe à pic pour cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Unité mise à mal depuis des siècles entre Catholique, Orthodoxes et Protestants. Comme nous le voyons aujourd’hui dans l’Est de l’Europe, unité perdue quand le politique, les gouvernants utilisent la religion au profit des leurs ambitions et soif de pouvoir.
Mais même au cœur de nos communautés chrétiennes locales, Eglise de France, de l’Aveyron ou de la paroisse St Bernard d’Olt l’unité n’est pas si facile à vivre, et des divisions peuvent se faire jour.
St Paul continue en donnant la cause des difficultés rencontrés par les corinthiens : « Chacun de vous prend parti en disant : « Moi, j’appartiens à Paul », ou bien : « Moi, j’appartiens à Apollos », ou bien : « Moi, j’appartiens à Pierre » Continuer la lecture de Notre diversité est une richesse

L’hospitalité Saint Jacques en deuil

Cette semaine nous avons appris avec tristesse  de l’entrée dans la Lumière de Dieu de Léonard TANDEAU DE MARSAC. Nous nous unissons dans la prière à toute sa famille

Texte préparé par ses amis d’Estaing pour ses obsèques

Léonard, tu étais médecin homéopathe à Orléans, Élisabeth, ton épouse, professeur de musique.
Inlassable chercheur de sens et de vérité, tu t’interrogeais sur la vacuité des choses d’ici bas. Tu rejoignais par là la réponse de Jésus au tentateur « l’homme ne vit pas seulement de pain mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu ». Continuer la lecture de L’hospitalité Saint Jacques en deuil

Saint Chély : Salgues, Condom d’Aubrac, Bonnefon. , Saint Côme d’Olt : Castelnau de Mandailles, Lassouts. Espalion : Saint Pierre de Bessuejouls, le Monastère,Coubisou, Vinnac, Le Cayrol, Anglars . Estaing : Sébrazac, Trèdou, Saint Geniez des Ers, Le Nayrac