Archives par mot-clé : Aveyron

Prochaines messes sur la paroisse Saint Bernard d’olt

Samedi 24 octobre : Saint Antoine Marie

Journée de Retraite pour les Confirmands à Espalion :
10h 30 : Confessions – 14h 30-16h 30 :Répétition  à l’Eglise)
18h 30 : Messe à St Côme
Messe de sépulture d’Albert Tharaud et de André Borie

Dimanche 25 octobre : 30ème Dimanche-Temps Ordinaire

09 h 30 : Célébration de la parole à Lassouts
10 h 30 : Messe à Espalion – Confirmation
Messe de sépulture de Raymond Teyssedre , Marie Louise  Cabanette
Intention pour Léon Roger Aldebert Continuer la lecture de Prochaines messes sur la paroisse Saint Bernard d’olt

Rosaire en équipe

En ce mois d’octobre où le pape nous invite à prier le rosaire l’équipe d’Espalion nous donne son témoignage.

Le Rosaire est une prière Mariale, centrée sur le Christ.
Nous sommes une équipe de cinq  personnes . Une fois par mois, nous nous retrouvons dans une famille, pour lire ensemble le livret mensuel du rosaire et partager nos intentions de prière et nos préoccupations. Nous terminons par la prière du Pape proposée sur le feuillet.


Dans la maison où nous sommes accueillis une chaise vide est placée avec à côté les paroles suivantes:
“Seigneur creuse en nous le désir d’ouvrir notre équipe. Cette chaise attend une personne qui désire te rencontrer et qui a besoin de ta Parole. Aide nous à l’accueillir comme un don venu de Toi”
En début de rencontre la personne qui reçoit lit la prière à la Vierge du Père Eyquem
” Vers Toi je lève les yeux Sainte Mère de Dieu, car je voudrai faire de ma maison une maison où Jésus vienne selon ta promesse : quand plusieurs se réunissent en mon nom.
Tu as accueilli le message de lange comme un message venant de Dieu et tu as reçu en raison de ta foi, l’incomparable grâce d’accueillir en Toi Dieu lui même.
Tu as ouvert aux bergers puis aux mages la porte de ta maison, sans que nul ne se sente géné par sa pauvreté ou sa richesse.
Sois celle qui chez moi reçoit, afin que ceux qui ont besoin d’être réconfortés le soit, ceux qui ont le désir de rendre grâce puissent le faire ceux qui cherchent la paix, la trouve et que chacun reparte vers sa propre maison, avec la joie d’avoir rencontré Jésus Lui même. Lui le chemin, la vérité, la vie”
Nous demandons à Dieu d’appeler de nouvelles personnes pour prendre place sur la chaise vide.

Si ce témoignage vous a touché vous pouvez vous adresser à Danielle Azemar065433609 ou à Brigitte Plagnard 0683762036.

 

Semaine des missions : soyons des disciples missionnaires du Christ.

En ce dimanche qui ouvre la semaine des missions prenons conscience que notre mission à chacun est bien d’accepter l’invitation de Dieu à participer à la construction de son royaume de paix, d’amour, de partage, de solidarité, de justice, de tendresse, de joie. Y participer au quotidien dans les plus petites choses de nos vies, dans nos relations de tous les jours. Continuer la lecture de Semaine des missions : soyons des disciples missionnaires du Christ.

Présence de Dieu !

Les lectures de ce jour nous disent que Dieu à planté et soigné avec amour sa vigne et qu’il entend qu’elle lui donne en abondance de bons fruits . Cette vigne c’est le peuple d’Israël, c’est son Église, c’est chacun de nous.
Pour porter du fruit il me semble qu’il nous faut avant tout apprendre à apprécier tout ce que Dieu a fait et fait aujourd’hui pour nous. Il me semble essentiel que chacune et chacun prenne le temps de relire son histoire ancienne et récente pour y reconnaître tous les passages de Dieu en notre vie, tous les dons qu’il nous a fait, toutes les grâces qu’il nous a accordé. « Signes par milliers, traces de ta gloire » chantions nous avec un cantique un peu passé de mode. Oui nos vies sont jalonnées de signes par milliers de la présence et de l’action de Dieu. Dieu nous comble directement par des joies intérieures, mais aussi et le plus souvent par l’intermédiaire de nos frères et sœurs, instruments de sa grâce.
A la fin d’une journée nous sommes bien souvent obnubilé par ce qui nous a fait souffrir, difficulté rencontré, blessure ou échec. Faisons l’effort de nous arrêter pour reconnaitre aussi tout ce qu’il y a eu de beau, de bon, de vrai dans cette même journée, même dans les plus petites choses, et je suis sûr que nous en trouverons beaucoup. Cela nous permettra de reconnaitre tout ce que Dieu fait pour la vigne que nous sommes. Nous pourrons ainsi laisser jaillir de notre cœur le fruit de la louange et de l’action de grâce, si précieux à son cœur. Et de cette louange naitra en nous la paix, la joie, l’espérance, la foi et l’amour, ces fruits qu’il désire nous voir porter. Le cœur ainsi nourri et irrigué de la présence de Dieu, nous pourrons en témoigner autour de nous, porter à nos frères ces mêmes fruits si beaux et si précieux.
Que Dieu nous donne la grâce de cultiver cette vigne pour que nous puissions donner le fruit qu’il est en droit d’attendre.

Notre conversion…

« Les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu. »
Nous pouvons imaginer sans mal le choc qu’a du provoquer une telle phrase dans l’auditoire de Jésus. Et elle garde pour nous aussi, aujourd’hui, un air de scandale. Jésus la justifie en expliquant que les publicains et les prostituées, eux, ont cru en la parole de Jean et donc sous entendu, se sont convertis. Quelque soit notre situation de vie, qui que nous soyons, nous sommes invités à croire en l’Évangile et à convertir notre vie, notre manière d’être à ce qu’il nous annonce. Mais comment et de quoi ai-je à me convertir ?
St Paul me semble-t-il répond à la question. Il invite les chrétiens de la ville de Philippe à se réconforter les uns les autres, à s’encourager, à vivre en communion, à avoir de la tendresse et de la compassion… Tels devraient être ce qui caractérise notre vie communautaire mais aussi notre vie en famille, au travail, sur le quartier, le village, dans les associations, dans toutes nos relations. C’est à cela que l’on devrait pouvoir nous reconnaitre comme chrétiens, disciples de Jésus. Et nous comprenons bien que nous ne sommes pas toujours au top de cette manière d’être. Nous avons donc, sans cesse, à nous convertir à cet amour à l’image de celui de Dieu pour nous. St Paul continue et nous donne une clef supplémentaire pour nous aider dans notre conversion. Il nous propose d’avoir assez d’humilité pour estimer les autres supérieurs à nous-mêmes et à ne pas nous préoccuper de nos propres intérêts mais à penser à ceux des autres. Je crois que ces deux chemins peuvent nous conduire à la conversion de notre manière d’être car ils convertissent d’abord notre cœur.

Remise en état du calvaire de Saint Côme (suite)

Pour l’association   “Sauvegarde du Vieux Saint Côme ” et le relais paroissial  la journée du patrimoine a été très active.

Il y a quelques temps, Sauvegarde du Vieux Saint Côme avait lancé à tous les  adhérents de l’association et du relais paroissial un appel pour remettre en état le chemin du calvaire. La date retenue était le samedi 19 septembre et le rendez-vous à 8h30 au foirail

C’est ainsi qu’une équipe munie du matériel nécessaire, débroussailleuse tronçonneuse, brosse  à décaper , gants … s’est retrouvée  pour  nettoyer les croix du Calvaire  et surtout relever les croix mises à terre par la tempête.

 

 

La Croix de la Résurrection revisitée et remontée par Michel Guiral. Le chemin de croix est complet.

Une super matinée de partage pour le groupe et une grande joie de voir ce calvaire retrouver sa superbe !

L’association et le relais paroissial remercient toutes les personnes qui ont participé. Merci pour le photographe de l’asociation.

 Vous avez peut être pas lu le dernier article “‘histoire du calvaire” Pour en savoir plus il suffit de cliquer Ici