Archives par mot-clé : paroisse Saint Bernard d’Olt

Toute notre vie doit être Eucharistie.

L’évangéliste Matthieu nous donne à entendre le récit de la multiplication des pains. Une phrase nous dit clairement que cet épisode de la vie de Jésus et de ses disciples nous parle aussi du sacrement de l’Eucharistie : « il prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction ; il rompit les pains, il les donna aux disciples, » Nous reconnaissons sans mal la prière que nous entendons à chaque eucharistie et qui fait mémoire des gestes et des paroles de Jésus lors de son dernier repas avec ses apôtres. Continuer la lecture de Toute notre vie doit être Eucharistie.

Prochaines messes sur la paroisse Saint Bernard d’olt

Samedi 01 août : St Alphonse

11 h 00 : Mariage de Nicolas Mouysset et Marie Cenraud à Aubrac
18 h 30 : Messe à Estaing

Dimanche 02 août : 18ème dimanche du temps ordinaire

10 h 00 : Messe au Nayrac
10 h 00 : Messe à la chapelle de Malet
10 h 30 : Messe à Espalion – Baptême d’Elise Pauc-Morais Messe de sépulture de Roger Ramet, Genevieve Larive, Genevieve Cloarec
Messe anniversaire de Josette Falq Intention pour la famille Paulhac-Chaliez, Gabriel    Molinarie et Thierry Alazard
11h 00 : messe à Aubrac avec la fraternité Monastique de Jérusalem Une inscription préalable est nécessaire sur le site : www.lamesse.app. Les personnes non inscrites pourront suivre la messe depuis l’extérieur, avec une retransmission audio.

Continuer la lecture de Prochaines messes sur la paroisse Saint Bernard d’olt

Appel pour le denier du culte

Chers amis,

C’est dans un contexte bien particulier que je vous écris aujourd’hui. Les mois que nous venons de traverser sont historiques. La reprise des cultes est pour nous tous une grande joie, malgré les contraintes sanitaires que nous nous devons de respecter, pour le bien des plus fragiles.

Continuer la lecture de Appel pour le denier du culte

“L’humilité est la porte de toute grâce” Le mot de JL Barrié

« Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. ». Cette prière nous rappelle que notre foi ne repose pas sur un savoir, un avoir ou sur un acquis. Elle n’est pas une idéologie, une science qu’il faudrait acquérir par l’étude ou la sagesse. Elle n’est pas non plus une morale, un catalogue de lois auquel il faudrait obéir. Non, notre foi est un don gratuit de Dieu qu’il nous faut accueillir. Et pour cela il vaut mieux être tout-petit. C’est aussi, je crois, ce que nous dit Jésus quand il proclame qu’il est plus difficile à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu qu’à un chameau de passer par le trou d’une aiguille. La richesse, qu’elle soit financière, culturelle, intellectuelle ou sociale, nous pousse à penser que, pouvant tout acquérir d’une manière ou d’une autre, nous sommes auto-suffisants, que nous somme maître de tout, que nous n’avons pas besoin des autres, et encore moins de Dieu. Ce qui explique peut-être pourquoi l’Eglise progresse dans les régions pauvres du monde et régresse dans les pays riches.
Pour accueillir la révélation du salut que Dieu veut nous faire il nous faut un cœur humble et pauvre, il nous faut accepter d’avoir besoin de lui et accepter de tout recevoir de lui gratuitement, sans aucun mérite de notre part. Sa révélation est celle d’un amour total, absolu, et don gratuit.
Cette humilité est la porte de toute grâce, elle est le premier pas de la vie à la suite du Christ. Sans elle il n’est pas de foi, il n’est pas d’espérance, il n’est pas d’amour. Car tout cela ne peut se conquérir à la force du poignet, par un travail intellectuel et ne peut s’acheter, tout cela ne peut que s’accueillir comme un cadeau gratuit de Dieu.