Archives de catégorie : Le mot de JL Barrié

Notre communauté paroissiale : un lieu de relation…

Après avoir célébré la venue de l’Esprit Saint dimanche dernier, l’Église nous invite à poser notre regard sur la Trinité, c’est-à-dire l’être même de Dieu. Le Dieu auquel nous croyons, auquel nous faisons confiance s’est révélé à nous comme un être de relation, relation entre le Père, le Fils et l’Esprit, relation si forte, si absolue, si infinie comme tout en Dieu, que ces trois personnes ne font qu’un. Continuer la lecture de Notre communauté paroissiale : un lieu de relation…

Jésus, présent à toute l’humanité…

« Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. »
Ainsi se termine la prière de Jésus à son Père. Oui, Jésus a quitté physiquement ce monde, cette terre où il a vécu et où il connu la mort en Palestine il y a plus de 2000 ans. Nous ne pouvons pas le croiser dans les rues et les chemins de nos pays, nous ne pouvons écouter sa voix, le toucher et être touchés par lui. Et pourtant il est avec nous jusqu’à la fin du monde, nous a-t-il promis. Continuer la lecture de Jésus, présent à toute l’humanité…

Prendre le temps….

Tous ceux qui me connaissent savent que j’ai toujours l’air un peu pressé. On me reproche  de ne pas prendre le temps… d’aller trop vite. Et je crois que vous avez raison. Tel est mon tempérament accentué par la conscience de tout ce qu’il y a à faire… Mais pendant le confinement le temps a semblé s’être arrêté ou tout du moins ralenti. Je ne courrais plus, je marchais, j’avais du temps !
A contrario, en cette période exceptionnelle certains ont  couru après le temps, je pense entre autre aux soignants débordés et épuisés

Continuer la lecture de Prendre le temps….

Nous avons besoin de nos frères…

Jésus nous dit « Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements. »
Bien entendu que nous l’aimons ! Je suis sûr que chacun de nous a un amour sincère pour Jésus, en tout cas tous ceux qui se veulent chrétiens, amis de Jésus. Oui un amour profond, fort, tendre, peut-être même passionnel habite notre cœur. Mais là où les difficultés commencent c’est dans la deuxième partie de la phrase. « vous garderez mes commandements ». Continuer la lecture de Nous avons besoin de nos frères…