Archives par mot-clé : JL Barrié

Chemin du don de soi, chemin de salut…

Alors que Jésus vient d’annoncer à ses apôtres « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. » eux, tout en marchant, n’ont qu’un sujet de discussion, à savoir lequel d’entre eux est le plus grand. Qui est le plus grand ? Qui est le plus fort ? Qui aura la meilleure place ? Qui a le plus de mérite ? Qui est le plus intelligent, le plus dynamique, le plus efficace ? Voilà bien des questions toutes humaines qui restent d’actualité dans les entreprise, les associations et même parfois dans l’Église. St Jacques dans la deuxième lecture nous a mis en garde « la jalousie et les rivalités mènent au désordre et à toutes sortes d’actions malfaisantes. » Jésus nous donne une réponse plus radicale encore « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. » et il illustre son propos par un acte. Il met au milieu du groupe, la place de choix, d’honneur, un enfant qu’il embrasse. Continuer la lecture de Chemin du don de soi, chemin de salut…

Dieu ne nous abandonnera pas.

Dans le journal Lacroix, j’ai lu qu’un auteur vient d’écrire un livre dans lequel il se demande quel avenir peut avoir l’Église catholique en France. Il signale que seulement 2% des français pratiquent tous les dimanches, que l’unité de base du système pastoral n’est plus le village mais le canton ou plus large encore, que l’avenir de l’Église est dans les villes et que la présence dans le rural se fera de manière épisodique. Continuer la lecture de Dieu ne nous abandonnera pas.

« Effatat ! » Ouvre-toi nous dit Jésus.

Jésus guérit un sourd et lui permet de s’exprimer correctement. Il rend à cet homme sa capacité à l’écoute et sa capacité à s’exprimer. Ce récit de guérison nous est donné par Marc juste avant de nous dire, un chapitre plus loin, l’incompréhension des disciples. « Vous ne saisissez pas ? Vous ne comprenez pas encore ? Vous avez le cœur endurci ? Vous avez des yeux et vous ne voyez pas, vous avez des oreilles et vous n’entendez pas ! » leur dira Jésus. Il est donc possible que nous soyons invités à lire cette guérison miraculeuse comme une parabole nous invitant à guérir nous même de nos surdités.

Mettons nous à l’écoute de Jésus et nous serons dans la vérité

« Vous laissez de côté le commandement de Dieu, pour vous attacher à la tradition des hommes. »
Ces paroles de Jésus s’adressent aux pharisiens et scribes qui l’interpellent sur le fait que ses disciples ne suivaient pas toutes les traditions liées à leur religion.

« Vous laissez de côté le commandement de Dieu, pour vous attacher à la tradition des hommes. » Continuer la lecture de Mettons nous à l’écoute de Jésus et nous serons dans la vérité

Chemin du salut, chemin du bonheur.

Le dialogue qui s’instaure entre ses contemporains, ses disciples et Jésus, rapporté par Jean, se trouve encadré par deux phrases. La première au début :
« Cette parole est rude ! Qui peut l’entendre ? » Et la deuxième en guise de conclusion : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. » Continuer la lecture de Chemin du salut, chemin du bonheur.