Messes en direct depuis la chapelle de l’évêché de Rodez, nous avons besoin de vous !

Bonjour à tous,

Je vous espère personnellement confiné.. mais en pleine forme… gardant toujours le lien avec vos proches, vos amis, par les moyens de communication qui permettent de conserver les contacts à distance.

Les dimanches 22 et 29 mars à 10h30, mais aussi le mercredi 25 mars à 18h00 (fête de l’Annonciation), les messes célébrées par notre évêque en la chapelle de l’évêché ont été diffusées sur www.rodez.catholique.fr et la chaîne Youtube du diocèse : Église catholique en Aveyron en différé.

Oui, vous le savez : la plateforme Youtube exige 1000 abonnés à une chaîne pour pouvoir émettre en direct…. Et nous, nous partions de… 23 abonnés !!! Continuer la lecture de Messes en direct depuis la chapelle de l’évêché de Rodez, nous avons besoin de vous !

Les Rameaux

Le dimanche des rameaux auquel les aveyronnais sont tant attachés nous introduit à la grande semaine sainte qui se conclura par la fête de la résurrection de Jésus. Pour cela il nous est donné de réentendre le long récit de sa passion mais aussi son entrée triomphale dans Jérusalem avec les habitants de la ville qui sont sortis l’accueillir en faisant de leurs manteaux et de branchages comme un « tapis rouge » pour l’honorer et le louer en chantant « Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, Hosanna au plus haut des cieux ! » (Hosanna, mot hébreu qui se traduit « Sauve-nous, nous te le demandons », prière d’actualité s’il en est)
Cette année nous ne pourrons pas, à leur suite, lever nos rameaux, nos lauriers pour lui chanter notre louange, notre reconnaissance, notre amour, notre confiance. C’est pour chacun une grande frustration. Alors je me suis demandé comment vivre cet évènement en « Esprit et Vérité » comme Jésus y invite la Samaritaine. Quels rameaux pourrions-nous bien offrir au Seigneur pour lui rendre hommage, pour le louer ? Met alors revenu en mémoire les coups de téléphones reçus de personnes se souciant de ma santé, d’autre reprenant contact après un long temps de silence, les sourires de la boulangère, le mot gentil de l’épicière et du boucher, les mains levées pour un simple bonjour de personnes croisées dans la rue, les mails, les SMS, les petits films ou messages sur le net où chacun mets ses talents au service des autres pour les distraire, les cultiver, les réconforter. J’ai pensé aussi au personnels soignant qui se dévouent et risquent leur vie au service des malades, le personnel au service des personnes âgées ou malades à domicile ou en EHPAD, mais aussi les conducteurs de camion qui vivent leur service dans des conditions très difficiles, le personnel de nettoyages indispensables acteurs de l’ombre, les force de l’ordre, les pompiers, ma factrice, ceux qui ramassent nos poubelles, les services de pompes funèbres…. Voilà les rameaux que je vais offrir à Dieu pour chanter ses louanges. Et si chacun de nous faisait de même tous les matins de cette semaine sainte ! Si nous prenions le temps de faire l’inventaire détaillé de toutes les petits mais si beaux et précieux cadeaux qu’il nous est donné de recevoir et que nous pouvons à notre tour offrir au Seigneur et à notre frères et sœurs.
Alors, il me semble qu’avec les habitants de Jérusalem nous pourrons chanter « Hosanna au plus haut des cieux » et vivre saintement cette semaine essentielle à notre foi.

( A la demande de notre évêque je bénirai dimanche des rameaux qui sont déposés, en libre service, au font de l’église d’Espalion)

Confinement 3ème semaine

Jeudi 2 Avril

Le mot de Jean Luc Barrié

La semaine Sainte

Chers paroissiens,

A l’approche du dimanche des Rameaux et de la semaine sainte je suis conscient de ce que peut représenter pour chacun le fait de ne pouvoir nous rassembler pour célébrer ces fêtes si importantes pour nous. La frustration est grande.

Ce « jeûne » forcé nous est douloureux. Mais il est peut-être aussi une chance pour nous. La chance de mieux comprendre que les sacrements et toute pratique religieuse n’ont d’autre but que de nous unir au Seigneur dans un cœur à cœur qui donne sens et transforme notre vie.
Ce cœur à cœur nous sommes invités cette année à le vivre d’une autre manière plus pauvre, plus personnelle, plus intimement. Cette frustration qui est la notre nous invite aussi à prendre conscience de l’importance de la communauté pour notre vie de foi. Nous ne pouvons être chrétiens tout seul, nous avons besoin les uns des autres. Ce n’est qu’en communion, en union les uns avec les autres dans le Seigneur Jésus que nous pouvons devenir et être ses disciples.
La famille est dans la grande tradition « l’Église domestique ». Ces jours ne seraient-ils pas l’occasion de commencer ou d’approfondir la prière en couple et en famille ? Lire ensemble l’évangile du jour, partager nos intentions de prières pour nos proches et pour le monde, ne pas oublier un merci et conclure par un Notre Père et un Je vous salue Marie…
Cette privation de célébrations communautaire des fêtes pascales devrait nous ouvrir à une conversion. Après cette expérience il sera important que nous ne reprenions pas nos habitudes comme si rien ne s’était passé mais que nous vivions notre foi et notre pratique religieuse d’une manière toute renouvelé, enrichie, approfondie. Continuer la lecture de Confinement 3ème semaine

Saint Chély : Salgues, Condom d’Aubrac, Bonnefon. , Saint Côme d’Olt : Castelnau de Mandailles, Lassouts. Espalion : Saint Pierre de Bessuejouls, le Monastère,Coubisou, Vinnac, Le Cayrol, Anglars . Estaing : Sébrazac, Trèdou, Saint Geniez des Ers, Le Nayrac