Textes, Prières

Prière du pape François à la Sainte Famille,

en conclusion de l’exhortation apostolique “Amoris Laetitia” (La joie de l’amour”).

Jésus, Marie et Joseph
en vous, nous contemplons la splendeur de l’amour vrai,
en toute confiance nous nous adressons à vous.
Sainte Famille de Nazareth,
fais aussi de nos familles
un lieu de communion et un cénacle de prière,
d’authentiques écoles de l’Évangile
et de petites Églises domestiques.
Sainte Famille de Nazareth,
que plus jamais il n’y ait dans les familles
des scènes de violence, d’isolement et de division ;
que celui qui a été blessé ou scandalisé
soit, bientôt, consolé et guéri.
Sainte Famille de Nazareth,
fais prendre conscience à tous
du caractère sacré et inviolable de la famille,
de sa beauté dans le projet de Dieu.
Jésus, Marie et Joseph,
Écoutez, exaucez notre prière

Amen !

Prière à l’Esprit-Saint

Nous voici devant Toi, Esprit Saint ;
en Ton Nom, nous sommes réunis.
Toi notre seul conseiller, viens à nous,
demeure avec nous,
daigne habiter nos cœurs.
Enseigne-nous vers quel but nous orienter ;
montre nous comment nous devons marcher ensemble.
Nous qui sommes faibles et pécheurs,
ne permets pas que nous provoquions le désordre.
Fais-en sorte,
que l’ignorance ne nous entraîne pas sur une fausse route,
ni que la partialité influence nos actes.
Que nous trouvions en Toi notre unité,
sans nous éloigner du chemin de la vérité et de la justice,
en avançant ensemble vers la vie éternelle.
Nous te le demandons à Toi,
qui agit en tout temps et en tout lieu,
dans la communion du Père et du Fils,
pour les siècles des siècles,
Amen.

Ce passage de Dostoïevski qui aide à comprendre l’importance de la prière

Mort il y a 200 ans, le 30 octobre 1821, l’écrivain russe Fiodor Dostoïevski décrit avec justesse et émotion, dans les “frères Karamazov”, le rôle de la prière.

“Jeune homme, n’oublie pas la prière. Si ta prière est sincère, chaque fois un nouveau sentiment y passera, et en lui une pensée nouvelle, que tu ne connaissais pas encore et qui te redonnera du courage ; et tu comprendras que la prière est une éducation. Souviens-toi encore : chaque jour et chaque fois que tu le pourras, répète en toi-même : « Seigneur, aie pitié de tous ceux qui, aujourd’hui, se sont présentés devant Toi ». Car, à chaque heure et à chaque seconde, des milliers d’hommes quittent leur vie ici-bas et leur âme se présente devant le Seigneur. Et combien nombreux sont, parmi eux, ceux qui quittent la terre dans la solitude, à l’insu de tous, dans la tristesse et l’angoisse à la pensée qu’ils ne manqueront à personne et que personne ne sait même s’ils ont ou non vécu. Alors, de l’autre bout du monde, ta prière pour le repos de son âme s’élèvera peut-être vers Dieu, quand même vous ne vous seriez point connus. Combien il sera émouvant pour son âme, qui se présente pleine d’effroi devant le Seigneur, de sentir à cet instant que lui aussi possède un intercesseur, qu’un être humain est demeuré sur terre, qui l’aime. Et puis, Dieu vous regardera tous les deux avec plus de clémence ; car du moment que tu l’as tellement plaint, combien Il le plaindra, Lui dont la miséricorde et l’amour sont infiniment plus grands que les tiens. Et Il lui pardonnera pour l’amour de toi.”

Lire l’article Aleteia

Prière du matin de Saint François d’Assise

« Seigneur, dans le silence de ce jour naissant, je viens te demander la paix, la sagesse et la force. Je veux regarder aujourd’hui le monde avec des yeux remplis d’amour ; être patient, compréhensif, doux et sage ; voir tes enfants au-delà des apparences, comme tu les vois toi-même, et ainsi, ne voir que le bien en chacun. Ferme mes oreilles à toute calomnie, garde ma langue de toute malveillance et que seules les pensées qui bénissent demeurent en mon esprit. Que je sois si bienveillant et si joyeux que tous ceux qui m’approchent sentent ta puissance et ta présence. Revêts-moi de ta beauté, Seigneur, et qu’au long du jour je te révèle. Amen »

Pentecôte

N’ÉTEIGNEZ PAS L’ESPRIT… (Rober Riber)
Il y a parfois quelque chose qui s’allume en moi
… Comme une toute petite étincelle…
Une petite étincelle que j’aimerais ne jamais voir mourir
… Alors, je la donne…
Je la donne dans un regard,
Je la donne dans un sourire,
Je la donne dans une présence,
Juste pour dire à l’autre une complicité, une connivence,
Juste pour qu’il ne soit pas seul.
L’Esprit est dans ce regard,
Dans cette poignée de main silencieuse,
Dans cette tape amicale sur l’épaule,
Dans cette pression sur le bras de l’autre qui dit
Qu’au-delà des mots,
On connaît sa peine,
On la comprend,
On communie à sa souffrance,
A son attente, son espérance…
N’éteignez pas l’Esprit,
Cette étincelle qui peut faire prendre le Feu.
Esprit-Saint, comment Te nommer,
Toi qui n’as pas de visage,
Toi qui n’es ni le Père ni le Fils
mais leur amour.
Les mots dont on Te désigne
sont ceux qui m’ont toujours séduit :
Esprit de vérité, Esprit d’amour.
Toi qui les unis en Toi,
donne-moi de chercher à les unir en moi.
Esprit-Saint, Toi qui es
l’inspirateur de tout ce qui commence,
Toi qui donnes la patience
dans les délais et les retards,
Toi qui nous aides à recommencer sans cesse,
Toi qui nous permets de finir,
sois l’hôte invisible,
l’hôte inconnu de toute l’histoire humaine.
Toi qui es la douceur de ce qui est fort
et la force de ce qui est doux,
Toi qui agis dans le secret des profondeurs,
Toi qui sais ce qu’est dans nos cœurs
un espoir déçu, un amour trahi,
une séparation entre ceux qui se sont aimés,
Toi qui as si bien fait ce qui fut fait,
refais ce qui a été défait.
Toi qui es la voix de nos silences,
le gémissement de nos prières,
Viens, Esprit Créateur, re-créateur.

PENTECÔTE (Jean Debruynne, prêtre)
J’ai dit à Dieu que Sa Pentecôte ne valait pas grand-chose
Et que Son Saint-Esprit n’était pas très efficace
Avec toutes ces guerres, ces gens qui meurent de faim,
Avec toute cette drogue et ces assassinats.
Mais Dieu m’a répondu:
“C’est à toi que j’ai remis Mon Esprit.
Qu’en as-tu fait?
Qui fera la justice si tu ne commences pas à être juste?
Qui fera la vérité si tu n’es pas vrai toi-même?
Qui fera la paix si tu n’es pas en paix avec toi-même et avec tes frères?
C’est toi que j’ai envoyé porter La Bonne Nouvelle.”

Saint Chély : Salgues, Condom d’Aubrac, Bonnefon. , Saint Côme d’Olt : Castelnau de Mandailles, Lassouts. Espalion : Saint Pierre de Bessuejouls, le Monastère,Coubisou, Vinnac, Le Cayrol, Anglars . Estaing : Sébrazac, Trèdou, Saint Geniez des Ers, Le Nayrac