Tous les articles par Paroisse Saint Bernard d'Olt

Entrée dans l’année “Baptême Esprit Saint” 2021-2022

Jean-Baptiste donnait un baptême de conversion pour préparer ses contemporains à accueillir le Messie dont il annonçait la venue. Jésus en recevant ce baptême lui donne une tout autre signification. Il nous donne d’assister à une théophanie, c’est-à-dire à une manifestation de Dieu. Après avoir reçu le baptême d’eau, il voit les cieux s’ouvrir, se déchirer nous dit Marc.
Le monde de Dieu et le monde des hommes ne fait plus qu’un, il n’y a plus de séparation entre eux, puisque Dieu habite chez les hommes, mieux il s’est fait l’un d’eux Continuer la lecture de Entrée dans l’année “Baptême Esprit Saint” 2021-2022

Changer nos cœurs et les rendre toujours plus tendres, plus doux

Trois étrangers, venus de loin, cherchent le nouveau roi qui vient de naitre. Hérode, les scribes, les savants de Jérusalem et tous les habitants de la ville sont bouleversés par cette annonce, mais aucun ne se déplace, personne ne bouge, si ce n’est ces trois étrangers. Eux seul font preuve de foi et vont se prosterner devant un enfant couché dans la paille. L’évangéliste veut clairement nous dire, ou plus exactement dire à la communauté chrétienne d’origine juive de Jérusalem pour qui il écrit, que les païens eux aussi sont appelé à croire en Jésus, à mettre leur vie à son école, à devenir ses disciples. Cela fait échos aux dernière lignes de son évangile où Jésus envoie ses apôtres, annoncer l’Évangile au monde entier « Allez ! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. » Continuer la lecture de Changer nos cœurs et les rendre toujours plus tendres, plus doux

Noël 2020

Nous vivons, cette année, un Noël bien particulier. C’est un temps difficile que nous connaissons, crise sanitaire, économique et sociale, avec les malades, les soignants épuisés, les familles en deuil, ceux qui ont perdu leur emploi, ceux qui ont peur de perdre leur entreprise, ceux qui souffrent de solitude, ceux qui dépriment, et tout simplement le manque, qui habite chacun, de ne pouvoir rencontrer, embrasser, enlacer, ceux qui lui sont chers. Il y a dans tout cela beaucoup de violence, et nos réactions ne le sont pas moins parfois, verbalement si ce n’est physiquement. Continuer la lecture de Noël 2020

Joyeux Noël et Bonne année 2021

Alors que même les anges pleurent sur ces temps difficiles qui sont les nôtres,
« Le Verbe s’est fait chair et il vient habiter parmi nous. » Jn1
La Parole créatrice à partir de qui tout existe,
La Parole qui a conduit le peuple Hébreux tout au long de son histoire,
La Parole qui est Chemin, Vérité et Vie,
La Parole Absolue et Eternelle,
La Parole se fait petit enfant.
Ne doutons pas qu’Elle est capable de faire toute chose nouvelle,
Un monde nouveau sur les ruines de l’ancien.
Qu’Elle peut faire croitre en nos vies
La paix la joie et l’espérance,
L’attention à l’autre, a tendresse et la douceur,
Qu’elle nous révèle à Bethleem.
« Et soudain, il y eut avec l’ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
et paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime. » Lc 2,14
Les anges ont retrouvé le sourire et chantent sa gloire. Qu’ils nous aident à ouvrir notre cœur à sa douceur.

Joyeux Noël et Bonne année 2021

Dieu nous invite à son intimité.

Dieu envoie son messager visiter Marie, une jeune fille d’humble famille, habitant un village sans histoire ni renommée, il vient chez elle, dans sa maison, et non pas au temple ou à la synagogue. Il vient chez elle dans son intimité pour lui demander si elle accepte d’être celle qui portera et mettra au monde le Messie, le Fils de Dieu. Il s’invite dans l’intimité la plus profonde de cette femme. Il vient habiter son corps en lui demandant de le mettre au monde. Qui a-t-il de plus intime comme relation que celle-ci ? Nous pouvons imaginer les dialogues intérieurs entre Marie et l’enfant qu’elle porte. Cette intimité là, seules les mamans la connaissent. On retrouvera cette intimité à Bethléem, Marie et Joseph seuls à l’étable. Puis à Nazareth, l’intimité de la maison familiale et de l’atelier de menuiserie ou Jésus apprend les gestes de son père. Il me semble que par cette visite de l’ange Dieu nous révèle qu’il veut entrer en intimité avec nous, avec chacun d’entre nous et que c’est pour cela qu’il s’est fait l’un de nous. Il veut être, comme le dit St Augustin, « plus intime à nous même que nous même. » C’est l’invitation qu’il fait à Marie et d’une autre manière à Joseph. C’est l’invitation qu’il fait à chacun. Une invitation ou plus précisément une demande. Dieu demande à Marie et Joseph d’être ses parents. Il sollicite leur accord, leur acceptation, leur disponibilité, leur adhésion. Il agit envers chacun de nous de la même manière. Dieu nous sollicite, nous demande d’accepter d’entrer en intimité avec lui.
En quoi consiste pour nous cette intimité ? Elle est comme pour Marie la venue de l’Esprit Saint le jour de notre baptême, de notre confirmation et à chacun des sacrements. L’esprit Saint vient habiter notre cœur. Il est cette présence agissante au plus profond de notre intimité. Et nous préparer à Noël pourrait bien consister à prendre conscience de cette présence et nous mettre à son écoute. Cette intimité c’est aussi le cœur à cœur de la prière, c’est l’écoute priante de sa Parole. Elle est également dans la rencontre du frère au sein de la communauté, la famille des amis de Jésus. « Quand deux trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux. » Mais c’est aussi celle de la rencontre de nos frères et sœurs quand elle dépasse la simple politesse, et quand nous acceptons de nous ouvrir l’un à l’autre en vérité et tendresse. Chaque fois que nous allons vers l’autre pour lui offrir un peu de nous même, un peu de notre capacité à aimer. « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères c’est à moi que vous l’avez fait. » Oui, Dieu nous invite à son intimité. C’est une des grandes révélations de Noël. A nous d’y répondre au quotidien et la joie et la paix de sa force d’amour pourra illuminer nos vies et celles de tous ceux qui nous entourent.

Lettre de notre évêque Monseigneur François Fonlupt

Aux communautés qui se rassemblent ce dimanche à quelques jours de Noël 20 décembre 2020

Chers frères et sœurs, nous sommes à quelques jours de la célébration de Noël.
Nous commençons seulement à pouvoir nous rassembler plus nombreux dans nos communautés, avec des contraintes qui demeurent et restent effectives, particulièrement pour les lieux où nous nous rassemblons plus nombreux.
A l’occasion de cette reprise, je souhaite, par l’intermédiaire de vos pasteurs vous adresser ce message. Continuer la lecture de Lettre de notre évêque Monseigneur François Fonlupt