Tous les articles par Paroisse Saint Bernard d'Olt

“Les états généraux de la bioéthique”

Le projet de loi relatif à la bioéthique va être débattu en 2ème lecture au Sénat dans les jours qui viennent : à partir du 19 janvier en commission puis, début février, en séance plénière.

Le groupe ‘Bioéthique’ de la Conférence des évêques de France, présidé par Mgr d’Ornellas, nous aide depuis des mois à être attentifs à ces débat, et nous alerte sur les évolutions apportées par le législateur. Des propositions locales nous ont également étaient faites. Le projet de loi relatif à la bioéthique s’éloigne encore davantage, dans son état actuel, du respect de la personne humaine : allongement du délai légal de l’avortement, organisation de la privation du père avec un “droit à l’enfant”, élargissement des autorisations de recherche sur l’embryon humain.

Dans l’Aveyron…

Lettre de Mgr Fonlupt aux prêtres, le 11 janvier 2021

Le projet de loi relatif à la bioéthique… (lire la suite)

(…) Je souhaite que le vendredi 5 février soit pour tous ceux et celles qui voudront s’yn associer, une journée de réflexion, de jeûne et de prière. J’invite chaque doyenné à indiquer un lieu et un temps de prière. Une proposition élaborée par l’équipe “bioéthique” du diocèse est disponible (à télécharger ici).

Mgr François Fonlupt, le 11 janvier 2021

Face à cela l’église nous propose un jeûne accompagné par la prière les vendredi 15 , 22, 29 janvier et  5 février.

Toutes les actualités sur la bioéthique en cliquant sur le visuel 

Proposition de Mgr d’Ornellas Proposition de 4 vendredis  de jeûne et de prière A télécharger

 

Vendredi 22 janvier 2021

« Jésus gravit la montagne, et il appela ceux qu’il voulait. Ils vinrent auprès de lui, et il en institua douze pour qu’ils soient avec lui et pour les envoyer proclamer la Bonne Nouvelle. » (Marc 3,13-14)

Trois intentions de prière

  • Rendons grâce à Dieu le Créateur pour celles et ceux qui témoignent humblement de la beauté de sa créature humaine en l’accueillant et en l’accompagnant avec amour.
  • Supplions Dieu pour qu’il nous convertisse en nous prenant auprès de Lui, et nous donne le courage de vivre en accord avec notre foi grâce à laquelle nous voyons l’image de Dieu en tout être humain.
  • Prions pour les hommes et les femmes qui expérimentent durement leurs fragilités et leurs limites.

Pour aller plus loin

Vendredi 29 janvier

« Jésus disait aux foules : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. »»  (Marc 4,26-28)

Trois intentions de prière 

  • Rendons grâce à Dieu pour le don de chaque vie humaine, parfois si fragilisée, dont la croissance est toujours pleine de promesses.
  • Supplions Dieu pour que le règne de l’amour nous rende créatifs afin que toute vie humaine soit accueillie et accompagnée, de sa conception jusqu’à sa mort naturelle.
  • Prions pour les hommes et les femmes qui ignorent la dignité de leur humanité et qui succombent à la séduction des techniques.

Pour aller plus loin

Vendredi 5 février 2021

« Que demeure l’amour fraternel ! N’oubliez pas l’hospitalité : elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges… Que votre conduite ne soit pas inspirée par l’amour de l’argent : contentez-vous de ce que vous avez, car Dieu lui-même a dit :  »Jamais je ne te lâcherai, jamais je ne t’abandonnerai». » (Hébreux 13,1-2.5)

Trois intentions de prière

  • Rendons grâce à Dieu pour sa tendresse, Lui qui n’abandonne personne et se tient proche de ceux qui l’invoquent.
  • Supplions Dieu pour qu’il nous délivre de l’individualisme, le « virus » dont nous avons besoin d’être purifiés afin que la fraternité soit consolidée.
  • Prions pour que les hommes et les femmes engagés en politique ne cèdent pas aux sirènes du marché mais soient guidés par le souci du« bien commun».

La bioéthique ? en savoir plus avec KTO

Pour approfondir

Église et bioéthique

L’Église a toujours été présente aux débats qui touchent, d’une façon ou d’une autre, à la dignité de la personne humaine. Cette présence est constitutive de sa mission au service de l’homme en tant que « route fondamentale de l’Église.[1] » Selon la belle expression du Concile Vatican II, « il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho[2] » dans le cœur des chrétiens. Bien des questions ont ainsi résonné dans le cœur de l’Église au fil des siècles, telle la « question sociale » du XIXème siècle qui a conduit Léon XIII à publier l’encyclique Rerum novarum (1891), véritable acte fondateur de la Doctrine sociale de l’Église. lire la suite

Dimanche 10 janvier : Remise de la lettre pastorale

Notre Évêque, François Fonlupt, a choisi ce dimanche 10 janvier,  “jour de fête du Baptême du Seigneur,”   pour promulguer sa seconde lettre pastorale, intitulée :

«  Levez les yeux  et regardez,
les champs sont blancs pour la moisson ». Continuer la lecture de Dimanche 10 janvier : Remise de la lettre pastorale

Entrée dans l’année “Baptême Esprit Saint” 2021-2022

Jean-Baptiste donnait un baptême de conversion pour préparer ses contemporains à accueillir le Messie dont il annonçait la venue. Jésus en recevant ce baptême lui donne une tout autre signification. Il nous donne d’assister à une théophanie, c’est-à-dire à une manifestation de Dieu. Après avoir reçu le baptême d’eau, il voit les cieux s’ouvrir, se déchirer nous dit Marc.
Le monde de Dieu et le monde des hommes ne fait plus qu’un, il n’y a plus de séparation entre eux, puisque Dieu habite chez les hommes, mieux il s’est fait l’un d’eux Continuer la lecture de Entrée dans l’année “Baptême Esprit Saint” 2021-2022

Changer nos cœurs et les rendre toujours plus tendres, plus doux

Trois étrangers, venus de loin, cherchent le nouveau roi qui vient de naitre. Hérode, les scribes, les savants de Jérusalem et tous les habitants de la ville sont bouleversés par cette annonce, mais aucun ne se déplace, personne ne bouge, si ce n’est ces trois étrangers. Eux seul font preuve de foi et vont se prosterner devant un enfant couché dans la paille. L’évangéliste veut clairement nous dire, ou plus exactement dire à la communauté chrétienne d’origine juive de Jérusalem pour qui il écrit, que les païens eux aussi sont appelé à croire en Jésus, à mettre leur vie à son école, à devenir ses disciples. Cela fait échos aux dernière lignes de son évangile où Jésus envoie ses apôtres, annoncer l’Évangile au monde entier « Allez ! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. » Continuer la lecture de Changer nos cœurs et les rendre toujours plus tendres, plus doux

Noël 2020

Nous vivons, cette année, un Noël bien particulier. C’est un temps difficile que nous connaissons, crise sanitaire, économique et sociale, avec les malades, les soignants épuisés, les familles en deuil, ceux qui ont perdu leur emploi, ceux qui ont peur de perdre leur entreprise, ceux qui souffrent de solitude, ceux qui dépriment, et tout simplement le manque, qui habite chacun, de ne pouvoir rencontrer, embrasser, enlacer, ceux qui lui sont chers. Il y a dans tout cela beaucoup de violence, et nos réactions ne le sont pas moins parfois, verbalement si ce n’est physiquement. Continuer la lecture de Noël 2020