Archives de catégorie : Nouvelles

Commémoration du centenaire de l’Armistice

À l’occasion du centenaire de l’armistice de 1918, les cérémonies d’hommages aux soldats morts pour la France se multiplient. Parmi eux, de nombreux religieux.

Le chiffre est éloquent. 5.098 prêtres sont morts pendant la Grande Guerre. Quant aux religieuses, elles ne sont pas moins de 375 à avoir donné leur vie au service des soldats. Des chiffres qui témoignent que l’Église n’était pas en retrait, mais bien au cœur des combats, au service de la liberté de la nation. D’une certaine façon, on peut dire que la Grande Guerre a consacré « la réconciliation de l’autel et de la République ».

Domitille Farret d’Astiès | 08 novembre 2018

lire la suite

 

Le troisième trimestre avec les servants d’autel

Les servants d’autel  à l’Abbaye de Sylvanes

Les servants d’autel accompagnés par le père Aurélien ont passé une belle journée à  Sylvanès.

Cela a été l’occasion de visiter l’abbaye,  de pique-niquer, et puis  de jouer.
L’après midi    une grande marche à travers  bois, s’est terminée par la découverte d’une église orthodoxe Russe.
Cette visite a été commentée par Peter,  un séminariste orthodoxe.

 

Les servants d’autel à Ceignac

Les prêtres

Le 13 mai a eu lieu à Ceignac le rassemblement diocésain des servants d’autel.  Ils étaient accompagnés par le Frère Pierre- Adrien de Conques, le Père Patrick Tourolle, et le Père Aurélien.

La journée a commencé   à Luc la Primaube. Là le groupe d’Espalion a retrouvé  d’autres servants d’autel et  les petits chanteurs de Rodez .
Les petits chanteurs de Rodez et les servants d’autel

La journée a commencé par  une formation sur les quatre temps de la messe .

Puis les servants d’autel sont partis  vers Ceignac .

En chemin  un arrêt a permis de se restaurer,

 ensuite  des temps de pause méditatives ont ponctué le chemin pour  arriver enfin à Ceignac où l’Eucharistie a été célébrée.​
Photo de groupe

Messe à Notre Dame d’Albiac

Vendredi 12 mai la cloche de Notre Dame d’Albiac a sonné pour annoncer,  comme au bon vieux temps, qu’une messe  allait  être  célébrée.  En effet  le Père Stéphane, ami  de longue date d’une  famille de Nostro, était là pour se reposer. C’est donc en toute amitié qu’il a célébré une messe avec le Père Aurélien qu’il connait bien.

Invités par la famille quelques Lassoutois se sont joints pour cette célébration en ce mois de mai, mois dédié à Marie, comme le prêtre nous le faisait remarquer pendant son homélie. De plus c’était la veille de la fête de Notre Dame de Fatima. Belle occasion de prier ensemble Marie.
A la fin de la messe nous avons récité la prière dédiée à Notre Dame d’Albiac. Pour les Lassoutois c’était une joie de voir célébrer une messe dans cette petite église

 

Aujourd’hui  Mme Martel qui  entretient régulièrement  cette église nous dit  “qu’elle voit passer de nombreux promeneurs qui viennent visiter” et certainement prier, comme dans tous les lieux dédiés à Marie.   Merci pour cette invitation qui nous a permis de nous retrouver pour célébrer l’Eucharistie “dans une église qui ne sentait pas le moisi !” grâce à tous ces bénévoles qui ont le souci de la beauté du lieu, comme, par exemple, le club Patrimoine de Lassouts qui, à plusieurs reprises, a  participé à l’entretien et à la mise en valeur de Nostro :

  • rénovation  de la porte  de l’église
  •  sécurisation de la statue de la vierge
  •  nettoyage de la sacristie
  • inventaire des vêtements liturgiques. qui s’est concrétisé par un panneau.
panneau.
  • Réparation du bras du Christ sur la croix de mission.

Pèlerinage à Rocamadour

Séjour à Rocamadour les 18 et 19 mars 2017 vu par les jeunes :

Nous sommes arrivés à l’Hospitalet vers 11h.
Pendant le trajet nous nous sommes présentés et nous avons chanté avec le groupe Domi and Co ; c’était plaisant.
Nous sommes allés visiter le bourg et avons fait une célébration avec le Père Aurélien, puis nous avons été pique-niquer.
Nous avons fait de la marche à pied  tout en chantant jusqu’à Rocamadour où nous avons gravi les 216 marches.
Super  visite guidée grâce à notre guide Geneviève. Le Père Aurélien a célébré une messe dans la chapelle de la Vierge noire qui nous a beaucoup émus.
Après toutes ces émotions, nous sommes rentrés à Gramat poser nos bagages dans le couvent où nous avons pris les repas.
Une fois nos ventres pleins, nous sommes retournés à Rocamadour pour une procession aux flambeaux ; c’était un moment agréable.

 jeunes de Saint Bernard d'Olt
Rocamadour , retraite aux flambeaux

Le lendemain, nous sommes repartis à Rocamadour pour une visite libre puis à 11 h nous avons assisté à  messe.
Après le repas de midi, nous avons fait deux groupes : les jeunes et les moins jeunes. Nous avons mimé la chanson « regarde l’étoile » pendant que l’autre groupe faisait un bilan du séjour. C’était très amusant et cela a créé des liens
Tous les jeunes et moins jeunes sont ravis de leur séjour et ont hâte de recommencer !

Fête de la Sainte Barbe à Anglars

Sainte Barbe

En ce  dimanche du  4 décembre il régnait une grande effervescence dans la petite église d’Anglars. Déjà, de l’extérieur,  on pouvait entendre quelques notes de cabrette et d’accordéon en train de s’ajuster.  C’était fête pour les habitants du Cayrol et d’Anglars réunis en l’honneur de Sainte Barbe, patronne des ardoisiers.  Cette fête avait été  préparée depuis longtemps par l’association des ardoisiers avec son président Jean Pierre Moisset et par le relais paroissial.

 

 


Dans l’église, qui n’est  pas électrifiée, un “allumeur de réverbère” commençait par faire vivre le lustre depuis la tribune, le sonneur activait  la cloche à l’aide des cordes. Puis la messe était  célébrée par le Père Michel Tassier entouré  par des enfants, très fiers de porter les lampes à acétylène que les ardoisiers utilisaient autrefois. D’autres enfants participaient pour les lectures des textes du jour. Le groupe de musique accompagnait les chants.  La belle prestation de très jeunes musiciens à la cabrette, l’accordéon la trompette et même au violon est à souligner.

Groupe de musique

Pour cette occasion des amis s’étaient déplacés à Anglars pour venir célébrer Sainte Barbe, en particulier le groupe des ainés  de Saint Chély d’Aubrac (60).
Après la messe tout le monde était invité au  verre de l’amitié que de fins “cordons bleus” avaient soigneusement  préparé.