Archives de catégorie : Fêtes religieuses

Dimanche 15 août à Notre Dame del Boy

Dimanche 15 août , fête de l’assomption, avait lieu la traditionnelle
procession menant la statue de notre Dame Del boy de l’église du Monastère jusqu’à sa chapelle à Cabrespines.
Dès 10h 00 le cortège prends le départ de l’Église saint Martin entonnant des chants en l’honneur de la vierge Marie. C’est avec plaisir qu’un groupe de scout de Paris, St Léon, en camp dans la région participait à ce pèlerinage pour terminer son séjour de découverte de l’Aveyron grâce à l’un d’entre eux, Benoît Coulet, petit fils de Marie Thérèse et Pierre Pradel.
A l’arrivée à la chapelle le Père Ricard célébrait une très belle messe
rehaussée par les chants notamment le chant “O Vierja de las Montanhas” par des jeunes de la Bourrée de Paris. Continuer la lecture de Dimanche 15 août à Notre Dame del Boy

Année Sainte : Quèsaco ?

Comme chaque année de nombreux pèlerins traversent notre paroisse. Cette année est une année particulière : une année Sainte.

Mais qu’est-ce que cela veut dire ?

Tout cela nous est expliqué dans la lettre éditée par l’hospitalité Saint Jacques. Prenez le temps de l’ouvrir en cliquant sur l’image

 

Méditations durant le triduum pascal avec JL Barrié

Vigile Pascale

En direct ce soir à 21 heurs
sur https://rodez.catholique.fr/
et sur la chaîne YouTube Église Catholique en Aveyron

Pâques

Deux femmes vont au tombeau et ont deux apparitions.

La première, un ange leur dit « Vous, soyez sans crainte ! Je sais que vous cherchez Jésus le Crucifié. Il n’est pas ici, car il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez voir l’endroit où il reposait. Puis, vite, allez dire à ses disciples : ‘Il est ressuscité d’entre les morts, et voici qu’il vous précède en Galilée ; là, vous le verrez.’ »
Puis Jésus lui-même leur apparait et leur dit la même chose : « Soyez sans crainte, allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. »

Pourquoi deux apparitions avec le même message. Peut être parce qu’elles avaient besoin d’être préparées par l’ange à faire l’expérience inouïe de Jésus ressuscité s’adressant à elles.

Et la répétition du message nous dit surement son importance.
Jésus est ressuscité ! Alléluia ! Il est vivant ! La mort est vaincue, elle est morte ! Même si le mal et la mort peuvent encore nous faire souffrir la vie est victorieuse, l’Amour s’est montré plus fort que tout. Continuer la lecture de Méditations durant le triduum pascal avec JL Barrié

Le temps de l ‘Avent à l école Sainte Marie de Saint Côme.

 Au tout début décembre, les enfants ont réfléchi à partir du texte de Matthieu “Veillez, tenez vous prêts ! “. Comment préparer son cœur à la venue de Jésus ? On prépare son coeur comme on prépare sa maison quand on attend des invités. D abord on fait le ménage en ôtant les poussières. …Comment ôter la poussière de son cœur ? 

Pour symboliser cette préparation, chaque enfant s est appliqué à construire une belle maison. Ce qui a abouti à la réalisation du village de Noël que nous avons installé près du sapin et de la crèche.

Le mardi 17 décembre nous avons célébré Noël avec le Père Jean Luc Barrié à la chapelle de la maison de retraite.

Pour vivre le message du Christ, nous avons réalisé deux actions concrètes.

Tout d’abord nous avons souhaité partager avec les plus démunis en effectuant une collecte de légumes verts que nous avons remis à Irène et Lucien deux bénévoles de l’antenne des Restos du cœur d’Espalion avec qui nous avons eu un échange très intéressant.

Par ailleurs, nous avons vécu un moment de partage avec les résidents de la maison de retraite en jouant à des jeux de société prêtés par Brigitte Galdemar de la boutique “Côme une idée ”

Toutes ces actions ont été embellies par la magnifique crèche colorée réalisée par l’association des parents d’élèves devant l’école.

En cette période de Toussaint…

En cette période de Toussaint,  une inscription, sur une pierre  d’une maison à Saint Chély d’Aubrac peut nous interpeler!.

  Montaigne affirmait : “Philosopher, c’est apprendre à mourir !” Et bien, pour un chrétien, “vivre, c’est apprendre à mourir”. Car le sens de toute notre vie est d’être une préparation à la rencontre de Dieu. Pensons au bon larron, au chapitre 23 de saint Luc, qui interpelle le mauvais larron.
La mort est une inconnue. Mais la résurrection du Christ vient pour  l’éclairer. Des vidéos, de frère Nicolas dominicain de la Province de France, au couvent de Lille aborde le mystère de la vie éternelle, cette vie en Dieu, qui vient colorer notre vie présente. Il évoque aussi des sujets délicats : l’enfer, le paradis et le purgatoire…
Quelques vidéo “Théodom” réalisées par des dominicains peuvent nous aider à réfléchir